Trance

user2501     tagsCinéma Critiques      comments1 comment

Parce qu’il serait dommage de ne pas dire un mot du dernier Danny Boyle, petit retour sur ce thriller qui passe gentiment inaperçu depuis sa sortie le 8 mai dernier. Trance est avant tout un film ludique. Emballant au début, un peu poussif au milieu, capillotracté-con sur la fin. Mais toujours… marrant. Voire bandant, nous y reviendrons. Boyle possède cette incroyable énergie, et cette envie jamais démentie de se lancer dans des projets fous, toujours différents, offrant un divertissement de qualité, rare alternative anglo-saxonne aux blockbusters hollywoodiens qui nous assomment. Avec Trance, et son intrigue sous hypnose chez les voleurs d’art, il nous entraine once again dans un trip survitaminé, sorte d’Inception qui ne se prendrait jamais au sérieux.

tagsTags: , , , ,



Killer Joe

userteub     tagsCinéma Critiques      comments8 comments

On avait laissé William Friedkin avec un Bug incandescent qui rappelait à chacun, et alors que personne ne l’attendait encore à ce niveau, qu’il était, et est encore, un immense réalisateur américain contemporain. Dès lors, ce n’est pas peu dire que son Killer Joe était attendu avec impatience et excitation, surtout avec un tel casting et une réputation plutôt flatteuse acquise au dernier festival de Deauville.

tagsTags: , , , , ,



Dark Shadows

userteub     tagsCinéma Critiques      comments11 comments

On ne saurait quoi attendre de Tim Burton tant ses dernières réalisations n’apparaissent pas à la hauteur des chefs d’œuvre qu’il a su livrer jadis. Il est vrai que lorsque l’on pense à Edward aux mains d’argent, Beetlejuice, Ed Wood ou encore Batman Le Défi, son Alice aux pays des merveilles ou son Charlie et la chocolaterie font figure d’œuvres mineures, pour ne pas dire loupées. En revenant a priori sur les thématiques plus classiques et gothiques qui ont fait son succès, Dark Shadows voulait reconquérir un public certes fidèle mais terriblement déçu par le court de sa carrière.

tagsTags: , , , , , ,



Young Adult

userteub     tagsCinéma Critiques      comments8 comments

Jason Reitman divise. Pour certains, il est l’un des nouveaux réalisateurs sur qui il faut compter dans le paysage cinématographique américain contemporain. En effet, il peut développer une identité prononcée et cohérente au fur et à mesure de ses livraisons. Pour d’autres, il fait preuve d’un cynisme malveillant et hypocrite où l’attitude réactionnaire est conjuguée à la méchanceté gratuite. Young Adult n’arrivera pas à départager les deux clans car il engage une continuité, pour le plaisir. Ou pour le pire.

tagsTags: , , , , ,



Hunger Games

userteub     tagsCinéma Critiques      comments23 comments

Voici le phénomène de ce début d’année. The Hunger Games détruit tout sur son passage avec un box office exceptionnel (troisième meilleur démarrage de tous les temps aux Etats-Unis), une jeune actrice (Jennifer Lawrence) qui arrive dans la liste des talents hollywoodiens à suivre et un buzz savamment entretenu grâce à la participation d’Arcade Fire dans la bande originale. Tout cela fait-il néanmoins un bon film ? La réponse est non, même s’il faut reconnaître à ces Hunger Games des intérêts non négligeables.

tagsTags: , , , , , , ,



Cheval de guerre

userteub     tagsCinéma Critiques      comments7 comments

Dorénavant, Steven Spielberg est un stakhanoviste. Entre Tintin et un Lincoln déjà en boîte, le cinéaste américain sort sur les écrans Cheval de guerre dont les premières impressions ne sont pas forcément excitantes. Le film fait, en effet, pale figure entre deux projets monstrueux. Tintin a permis au réalisateur de se frotter à un matériau nouveau : la motion capture. Quant à sa biographie du célèbre président américain, c’est un projet qu’il porte depuis longtemps. Cheval de guerre apparaît alors comme une œuvre de commande, basique et sans grand intérêt. Pourtant, ce film va déjouer nos attentes et va se révéler être majeur dans la filmographie du cinéaste.

tagsTags: , , , , , ,



Detachment

userteub     tagsCinéma Critiques      comments7 comments

Tony Kaye suit une trajectoire inhabituelle. En 1999, American History X avait surpris tout le monde par la dignité de son message et la puissance de son interprétation. Le film avait raflé quelques récompenses marquantes (nomination à l’Oscar du meilleur acteur pour Edward Norton, prix de l’Education Nationale). On aurait pu s’attendre par la suite à ce que le cinéaste multiplie les projets de grande ampleur, vampirise les festivals et truste les écrans. Ce ne fut pas le cas. Tony Kaye a préféré s’attacher à de petits projets tellement confidentiels qu’ils ne sont même pas arrivés en France (Penitentiary, Lobby Lobster, Lake Of Fire, Snowblind). 13 ans plus tard, en voici enfin un, hélas sortant dans le circuit confidentiel : Detachment, avec une star, Adrian Brody, et un sujet, l’enseignement.

tagsTags: , , , ,



The Descendants

userteub     tagsCinéma Critiques      comments2 comments

Alexander Payne est une des figures de proue du cinéma indépendant américain. Succès critique, succès publique, succès institutionnel (Mr Schmidt en compétition au Festival de Cannes 2002, Golden Globes et Oscars en 2005 pour Sideways), il est un wonder boy made in Sundance. Après un Sideways savoureux et qui avait le mérite de donner envie de faire la route des vins, le spectateur était en droit d’attendre The Descendants avec envie. Surtout, George Clooney est susceptible de trouver l’un de ses meilleurs rôles quand on voit ce que le réalisateur a su faire avec Jack Nicholson ou Paul Giamatti.

tagsTags: , , , ,



Living In The Material World

userteub     tagsCinéma Critiques      comments1 comment

Martin Scorsese est, depuis toujours, un grand amateur de musique. Les bandes originales de ses métrages en attestent amplement et sa filmographie même en est une preuve supplémentaire. La série documentaire sur le blues qu’il a initié, son concert filmé des Rolling Stones (Shine A Light), No Directions Home sur Bob Dylan voire Woodstock (monteur et premier assistant réalisateur) sont autant de plongées au cœur d’une musique populaire où la six cordes pose ses lettres de noblesse. Surtout, le spectateur se retrouve, à chaque fois, au firmament de la culture anglo-saxonne. A ce titre, ne manquait-il pas une autre légende à ce prestigieux panorama ? Bien sûr. Les Beatles, pardi. C’est désormais chose faite avec ce Living In A Material World où George Harrison, le guitariste mythique des Fab Four, est le sujet.

tagsTags: , , , ,



Take Shelter

userteub     tagsCinéma Critiques      comments2 comments

Jeff Nichols avait fait belle impression avec Shotgun Stories où Michael Shannon se posait comme un acteur définitivement à suivre dans le paysage cinématographique américain. Il était donc légitime d’attendre avec impatience son nouveau projet. Une solide réputation acquise au Festival de Cannes 2011, une équipe de comédiens qui va faire le bonheur, c’est sûr, d’une tripotée de cinéastes (Michael Shannon, toujours lui, et Jessica Chastain, recommandée au jeune réalisateur par Terrence Malick himself à la suite de The Tree Of Life, qui va devenir, sans forcer, une très grande actrice hollywoodienne) sont des perspectives alléchantes pour le spectateur.

tagsTags: , , , , , ,



Rentrée séries TV US 2011

user2501     tagsDossier, Série TV      comments68 comments

Depuis maintenant une bonne dizaine d’années la télévision américaine vit un âge d’or incontestable. Profitant de la notable baisse qualitative du cinéma hollywoodien, et de budgets plus élevés, le petit écran est devenu le refuge narratif de scénaristes inspirés. Les créateurs de séries sont désormais les nouveaux moguls, Marc Cherry, Vince Gilligan, Shawn Ryan, Davis Simon, Ronald D Moore, ils ont les coudées franches pour s’exprimer sur la longueur, dans un confort que le 7ème Art obsédé par une rentabilité toujours plus poussée ne peut plus offrir. Il n’empêche, malgré l’extrême liberté octroyée par les chaînes du câble, de la vétérante HBO à ses petites sœurs AMC, Showtime, ou Starz, qui ont parfois poussé les grandes chaînes nationales à s’ouvrir à plus de risques, le règne de l’audience est toujours le facteur premier […]

tagsTags: , , ,



Drive

user2501     tagsCinéma Critiques      comments19 comments

Dans une vie de cinéphile, on entretient parfois des rapports assez complexes avec certains cinéastes, dont on suit l’évolution avec autant d’intérêt que de perplexité. Surtout en cette période où l’on cherche tout de même une certaine relève, à l’heure où nombre de réalisateurs ayant éclos dans les années 80 et 90 périclitent dans la redite où une retraite anticipée. Les années 2000 furent peu fructueuses en nouvelles jeunes pousses capables de confirmer sur la longueur. Nicolas Winding Refn explore à sa façon un cinéma de genre ayant un peu de mal à se relever du postmodernisme tarantinien. Il fût frappant dès ses premiers essais que le bonhomme n’était pas dénué de talent. Mais, personnellement, ses performances s’accompagnaient toujours d’une certaine réserve, justement par leur caractère un peu forcé, leur forme trop appuyée. Les pères tutélaires Scorsese et Kubrick notamment, planent lourdement au-dessus des épaules d’un élève doué, qui peine quand même pas mal à trouver SA touch. On retrouve dès les premiers plans de Drive, sa première commande américaine (mais pas son premier film yankee, voir Inside Job), un sens esthétique certain, un amour de la belle image, une capacité à embarquer le spectateur dans une ambiance particulière […]

tagsTags: , , , , ,



Captain America : The First Avenger

userteub     tagsCinéma Critiques      comments6 comments

Et ça continue ! Marvel n’en finit plus de puiser dans son, certes immense, catalogue pour nous balancer des blockbusters à la gueule. Si ce Captain America, deuxième du nom après la version d’Albert Pyun, n’est pas le plus mauvais film de super-hero réalisé, il n’est pas, non plus, un chef d’œuvre du genre.

tagsTags: , , , , , ,



Hanna

user2501     tagsCinéma Critiques      comments11 comments

L’été. Sale saison pour le cinéphile, qui guette toutefois, entre 2 blockbusters rafraichissants (je parle de la clim), la surprise, la contre-programmation qui lui permettra de souffler un peu, voire de se réjouir pour autre chose que des explosions et des SFX. Hanna et sa gamine mi-Nikita mi-enfant sauvage fait figure de vilain petit canard au milieu des sorciers et des robots géants. A tel point que sa distribution se fait vraiment discrète… Joe Wright est un cinéaste singulier, ayant officié avec succès dans le mélodrame, en y injectant une mise en scène puissante et remarquée. S’en sortira t-il aussi bien avec le thriller ? […]

tagsTags: , , , , ,



Kung Fu Panda 2

user2501     tagsAnimation, Cinéma Critiques      comments5 comments

Kung Fu Panda premier du nom fût une heureuse surprise, malheureusement rattrapée en dvd. Pour une fois le petit écran ne rendait pas justice au spectacle déployé dans cet éééénième divertissement animalier de synthèse. Ce film de Dreamworks, studio longtemps reconnu pour rester à la traine de Pixar en s’enfonçant dans la parodie facile avec sa saga à l’ogre vert, rendait enfin un véritable hommage au genre auquel il s’attaquait avec une pêche d’enfer : la kung fu comedy. Au point d’en faire, au détour de quelques scènes d’action mémorables, et surtout sacrément mise en scène HK et Shaw Brothers style , la plus respectable des productions du studio au croissant de lune. La suite était forcément attendue, et elle arrive à surprendre, dépassant toutes les espérances du premier opus. En tablant sur la vitesse, et sa maîtrise, non seulement Kung Fu Panda 2 se met au diapason de l’art martial, mais réussi à se transcender à la fois sur l’action et la comédie, pour l’un des spectacles les plus euphorisants vu depuis des mois […]

tagsTags: , , , , , , ,