The Immigrant

user2501     tagsCinéma Critiques      comments4 comments

Un film de James Gray est toujours un évènement. Enfin… le mot ne sied guère à ce cinéaste discret, aux œuvres feutrées, mais toujours fortes, dramatiques, marquantes, terriblement humaines. Un cinéaste modeste, qui attend encore la reconnaissance de ses pairs. Estimé dans la vieille Europe certes, mais boudé en festival. Cela n’a pas loupé au dernier grand barouf cannois, son nouvel opus est passé inaperçu, une fois de plus. Pas de quoi affoler les aficionados, les fidèles d’une filmographie sans faute, qui lui portent toute confiance. Trop peut-être ? The Immigrant réjouit pourtant les habitués, a priori, puisque Gray semble sortir de sa zone de confort, celle du drame familial. On nous annonçait un mélodrame pur jus. Comment ce genre flamboyant allait-il pouvoir s’accommoder de la finesse et de la pudeur typiques du cinéaste new-yorkais ?[…]

tagsTags: ,



Two Lovers

user2501     tagsCinéma Critiques      comments23 comments

James Gray nous gâte, à peine un an après La Nuit nous appartient, le voilà revenu, lui pourtant si rare, avec un nouveau film qui de plus sort de ses habituels faits d’armes mafieux et policiers. Un rythme allenien dont on se réjouit mais dont il ne faudra pas pour autant prendre habitude, puisque le cinéaste n’est pas aussi reconnu en son pays que dans nos contrées, où il s’est désormais fait un nom tant auprès du public que de la critique.

tagsTags: , , , , , ,