ParaNorman

user2501     tagsCinéma Critiques      comments8 comments

Laika est un jeune studio fondé en 2005, spécialisé dans le stop motion, c’est-à-dire l’animation image par image de marionnettes. Pas de pâte à modeler ici (ou plasticine) comme chez les anglais d’Aardman, mais de bonnes vieilles « poupées », confectionnées avec une minutie perfectionniste, qui nous pousse désormais à les confondre avec de la synthèse. Mais le côté artisanal, la sensation physique typique de ce genre d’animation qu’on pourrait qualifier d’old school devant le raz-de-marée CGI, sont encore bien présents. Comme a pu en témoigner le très réussi Coraline, leur première production sortie en 2009, dirigée par l’un des spécialistes du genre, Henry Selick (l’Etrange Noël de Mr Jack c’est lui, et pas l’autre). ParaNorman, seulement leur 2ème long-métrage en 7 ans d’existence, ne payait pas de mine lors de sa promo. Sorti un peu en catimini en cette fin août, il vient pourtant sauver un catastrophique été ciné. […]

tagsTags: , , , , ,



Tucker et Dale fightent le mal

userteub     tagsCinéma Critiques      comments3 comments

Il arrive que de petites productions venant de nulle part arrivent à sortir du marasme ambiant par une simplicité à tous les égards. C’est le cas de ce Tucker And Dale Vs Evil (on préférera le titre anglais tant la traduction française frôle la débilité), film venant du Canada avec des acteurs de seconde zone mais à l’état d’esprit irréprochable. Ou comment deux rednecks (les personnages du titre) en vacances dans les Appalaches pour retaper leur cabane en arrivent à commettre un carnage sans qu’ils en soient les instigateurs principaux.

tagsTags: , , , , ,



J’ai rencontré le diable

user2501     tagsCinéma Critiques      commentsno comments

Le cinéma asiatique est en perte de vitesse depuis l’âge d’or du cinéma hongkongais des années 90, suivi d’une belle période pour la japanimation, elle aussi tarie. Désormais, c’est la Corée du Sud qui semble faire cavalier seul (selon la presse, et les sorties), avec ses films léchés sur la pourriture de l’âme humaine, ces polars trop hardcore qui depuis l’avènement un peu exagéré de Park Chan Wook (Old Boy & co) séduisent des générations de jeunes en manque de thrillers gorasses. Mais l’heure est grave. A force de se taper les mêmes récits de vengeance à la violence complaisante, on va finir par croire que tous les coréens sont stupides et sadiques. Comme il faut éviter toute conclusion hâtive, je vais régulièrement tenter de me convaincre du contraire. Sauf qu’avec J’ai rencontré le diable, Kim Jee-Woon prend la relève de Park Chan Wook dans la surenchère graphique un peu vaine […]

tagsTags: , , , , , ,



John Carpenter’s The Ward

userderf     tagsCinéma Critiques      comments9 comments

Alors que l’on a longtemps cru que le bonhomme allait définitivement arrêter le cinéma, Big John Carpenter revient avec The Ward. Dix ans après le tout juste correct Ghosts of Mars, film qui faisait déjà état d’une certaine lassitude et d’une relative difficulté à se renouveler pour le metteur en scène de chef d’œuvres tels The Thing ou L’Antre de la Folie et après une incursion plutôt réussie dans le domaine de la série TV avec les Masters of Horror, le chemin des salles allait être néanmoins semé d’embuches…

tagsTags: , , ,



Scream 4

user2501     tagsCinéma Critiques      comments15 comments

Scream est la série qui a relancé le slasher, et plus largement le film d’horreur, auprès du grand public dans le milieu des années 90, à une période où il était vraiment déclinant. La conscience du genre dont faisait preuve le premier film était sa principale singularité, mais pas sa seule qualité. Quinze ans après, le film fonctionne toujours, son ironie constante mêlée à un réel amour du genre est un cocktail malin et détonant qui n’a pas pris une ride. Les suites, par définition (intra diégétique ^^), se sont révélées d’un intérêt décroissant, la provisoire trilogie finissant même avec un piètre épisode par se prendre les pieds dans le tapis de la mise en abyme. Un Scream 4 onze ans après apparaît comme un revival incongru, mais le vampire hollywoodien n’est pas à une absurdité près pour se garantir de l’argent facile. Malgré tout, toute l’équipe de survivants est de retour. Les 3 acteurs principaux qui n’ont pas vraiment brillé ailleurs depuis (du moins sur grand écran), le scénariste Kevin Williamson (mais viré en cours d’écriture comme à la belle époque !), et même ce vieux briscard de Wes Craven, producteur cynique en vogue de remakes mais réalisateur déchu depuis des années. Depuis sa fameuse saga en fait. Y aurait-il davantage d’enjeux que prévu ? […]

tagsTags: , , ,



Rare Exports : a Christmas Tale

userderf     tagsCinéma Critiques      comments4 comments

C’est avec un peu de retard que le film de Noël pointe le bout de son nez sur cinechange et une fois n’est pas coutume (en tout cas pour moi), c’est une petite exclusivité puisque apparemment le film ne sortira pas chez nous avant Noël 2011, logique me direz-vous.

tagsTags: , , ,



Laisse-moi entrer

user2501     tagsCinéma Critiques      comments5 comments

« L’art » du remake. Il faudrait écrire un bouquin là-dessus (c’est sans doute déjà fait, la flemme de chercher). Souvent déprécié c’est pourtant une pratique courante, et pratiquement aussi vieille que le cinéma. Ces derniers temps les remakes semblent se multiplier devant l’incapacité d’Hollywood à faire autre chose que rentabiliser au maximum et sans risques ses mises, laissant les scénaristes s’éclater à la télé. Il est vrai que pour une majorité l’intention est purement mercantile, s’assurer un titre connu comme une licence garante de profit facile suffisant à négliger la qualité finale de ce qui n’a jamais aussi bien porté le nom de produit. Certains jeunes cinéastes se font la main sur ces commandes, souvent dans l’horreur (le genre, mais aussi le résultat), d’autres plus anciens, pour ne pas dire has-been (qui a dit Wes ?), en profitent pour amasser les billets en donnant du relief culte à leur vieilles œuvres (sur l’adage souvent fallacieux du si c’est digne d’être repris c’est que c’était très bon…) […]

tagsTags: , , , , , , , , ,



Le dernier exorcisme

userderf     tagsCinéma Critiques      comments6 comments

Attention danger grosse bouse en approche ! Etant un peu statistiquement le préposé à ce genre de daube annoncée je me suis comme promis dévoué corps et âme à cette entreprise pour le pire et surtout…pour le pire…

tagsTags: , , ,



Le cas du prequel de L’Exorciste…

userderf     tagsCinéma Critiques, Dossier      comments7 comments

Passons brièvement sur le film original, chef d’œuvre absolu pour certains (cf. critique de M.Teub ici) et téléfilm allemand digne d’un après-midi sur RTL 9 pour d’autres, ce qui va nous intéresser ici sera l’entreprise de prequel débutée en 2002…Le film original de William Friedkin avait déjà connu deux suites dispensables pourtant réalisées par des gens concernés et pas vraiment manchots. Le premier fut l’Exorciste 2 : l’Hérétique, dès 1977, mis en scène par John Boorman (qui avait refusé le premier film) puis L’Exorciste la suite en 1990, écrit et mis en scène par l’auteur du livre original William Peter Blatty…

tagsTags: , , , , ,



Rubber

userteub     tagsCinéma Critiques      commentsno comments

Attention, Objet Filmique Non Identifié. Quentin Dupieux nous revient, après Nonfilm, un moyen métrage, et Steak, avec une œuvre tout aussi décalé. Rubber, c’est l’histoire de Robert, un pneu psychokiller qui erre dans le désert californien et qui sème la terreur auprès des habitants.

tagsTags: , , , ,



La Meute

userteub     tagsCinéma Critiques      comments1 comment

La Meute est un film difficile à critiquer. Difficile car rarement le spectateur peut avoir cette impression de voir un film aussi sincère. Le générique de fin le prouve bien. Le réalisateur convoque des références qui vont toujours plaisir à voir : John Carpenter, Freddy de Craven Pinhead, Tobe Hooper, Jason Voorhes, j’en passe et des meilleurs…Cet amour du cinéma de genre se voit très bien dans la réalisation de son film […]

tagsTags: , , , , , , ,



Piranha 3D

userteub     tagsCinéma Critiques      comments1 comment

A la question initiale de savoir si un remake d’un classique des années 1970 pouvait encore être bon (après les nullités Massacre à la tronçonneuse, Vendredi 13, Fog, Freddy, La dernière maison sur la gauche, j’en passe et des meilleurs), force est de reconnaître que l’un de nos réalisateurs frenchy préféré, Alexandre Aja, s’est totalement fourvoyé […]

tagsTags: , , , ,



Piranha 3D

user2501     tagsCinéma Critiques      comments9 comments

Aja, notre fierté horrifique nationale, exportée avec (petit succès) dans l’usine à rê…remakes, nous revient avec un projet à sa mesure après la reprise ratée du film coréen Mirrors. On sait notre frenchie bien méchant quand il s’agit d’hémoglobine, donc des poissons tueurs sonnent a priori comme un sujet idéal. Encore faut-il savoir quoi raconter au-delà de ce programme de jeu de massacre. Car le plus dur n’est pas de se montrer généreux en barbaque, non le plus difficile est de savoir raconter une histoire correctement. C’est la simple différence entre Les Dents de la mer et (la plupart) de qui a suivi. L’histoire, les personnages, Spielberg ne les a pas perdus de vue malgré les soucis de SFX et l’attention portée au monstre. Dans un deuxième temps, on peut aussi parler de mise en scène, mais ne soyons pas trop exigeants d’un coup […]

tagsTags: , , , , ,



Infectés

user2501     tagsCinéma Critiques      comments4 comments

Carriers est un film d’épidémie donc fort d’actualité en cet hiver promis à la virulente grippe A. Comme quoi un peu (beaucoup) de catastrophisme peut permettre aux films de genre de trouver un relais promotionnel et donc un chemin jusqu’à nos salles. Mais Carriers mérite-t-il cet égard plus que des films de festivals aussi brillants que Moon ou The Fall qui sortent eux directement en vidéo ? […]

tagsTags: , , , ,



Freddy : Les griffes de la nuit 2010

userderf     tagsCinéma Critiques      comments5 comments

La colline a des yeux avait brillamment ouvert la voie des remakes des films de Wes Craven, furieusement et judicieusement mis en images par le frenchy Alexandre Aja. La colline a des yeux 2 avait au moins le mérite de faire rigoler de part son aspect nanar bien involontaire et la dernière maison sur la gauche version 2009 était un film bien trop propre sur lui, loin de l’aspect malsain, ironique et subversif de l’original…

tagsTags: , , , , ,