ParaNorman

user2501     tagsCinéma Critiques      comments8 comments

Laika est un jeune studio fondé en 2005, spécialisé dans le stop motion, c’est-à-dire l’animation image par image de marionnettes. Pas de pâte à modeler ici (ou plasticine) comme chez les anglais d’Aardman, mais de bonnes vieilles « poupées », confectionnées avec une minutie perfectionniste, qui nous pousse désormais à les confondre avec de la synthèse. Mais le côté artisanal, la sensation physique typique de ce genre d’animation qu’on pourrait qualifier d’old school devant le raz-de-marée CGI, sont encore bien présents. Comme a pu en témoigner le très réussi Coraline, leur première production sortie en 2009, dirigée par l’un des spécialistes du genre, Henry Selick (l’Etrange Noël de Mr Jack c’est lui, et pas l’autre). ParaNorman, seulement leur 2ème long-métrage en 7 ans d’existence, ne payait pas de mine lors de sa promo. Sorti un peu en catimini en cette fin août, il vient pourtant sauver un catastrophique été ciné. […]

tagsTags: , , , , ,



Le Grand Soir

userteub     tagsCinéma Critiques      comments6 comments

Ce qui est sûr, c’est que lorsque sort un film du duo génial et taré made in Groland Benoit Delépine et Gustave Kerven, le spectateur ne rentre pas dans les tranchées d’un cinéma français traditionnel, d’où une certaine forme d’excitation à l’annonce de la sortie de leur nouveau métrage. Surtout que leurs précédentes livraisons avaient réussi à attirer public et critique. Présent au dernier Festival de Cannes, Le Grand Soir ne va sans doute pas rameuter de nouvelles têtes mais il va quand même faire plaisir aux habitués.

tagsTags: , , , , , ,



Dark Shadows

userteub     tagsCinéma Critiques      comments11 comments

On ne saurait quoi attendre de Tim Burton tant ses dernières réalisations n’apparaissent pas à la hauteur des chefs d’œuvre qu’il a su livrer jadis. Il est vrai que lorsque l’on pense à Edward aux mains d’argent, Beetlejuice, Ed Wood ou encore Batman Le Défi, son Alice aux pays des merveilles ou son Charlie et la chocolaterie font figure d’œuvres mineures, pour ne pas dire loupées. En revenant a priori sur les thématiques plus classiques et gothiques qui ont fait son succès, Dark Shadows voulait reconquérir un public certes fidèle mais terriblement déçu par le court de sa carrière.

tagsTags: , , , , , ,



Radiostars

userteub     tagsCinéma Critiques      comments4 comments

Les feel good movies sont bien rares dans les productions alors qu’elles sont légions dans la cinématographie américaine. Alors quand arrive Radiostars, tout le monde se frotte les mains. Il est vrai qu’avec cette petite bande de potes, animateurs radio, qui prennent la route pour renouer avec le succès public, les voyants auraient pu être au vert. Sauf que…

tagsTags: , , , , ,



Tucker et Dale fightent le mal

userteub     tagsCinéma Critiques      comments3 comments

Il arrive que de petites productions venant de nulle part arrivent à sortir du marasme ambiant par une simplicité à tous les égards. C’est le cas de ce Tucker And Dale Vs Evil (on préférera le titre anglais tant la traduction française frôle la débilité), film venant du Canada avec des acteurs de seconde zone mais à l’état d’esprit irréprochable. Ou comment deux rednecks (les personnages du titre) en vacances dans les Appalaches pour retaper leur cabane en arrivent à commettre un carnage sans qu’ils en soient les instigateurs principaux.

tagsTags: , , , , ,



The Descendants

userteub     tagsCinéma Critiques      comments2 comments

Alexander Payne est une des figures de proue du cinéma indépendant américain. Succès critique, succès publique, succès institutionnel (Mr Schmidt en compétition au Festival de Cannes 2002, Golden Globes et Oscars en 2005 pour Sideways), il est un wonder boy made in Sundance. Après un Sideways savoureux et qui avait le mérite de donner envie de faire la route des vins, le spectateur était en droit d’attendre The Descendants avec envie. Surtout, George Clooney est susceptible de trouver l’un de ses meilleurs rôles quand on voit ce que le réalisateur a su faire avec Jack Nicholson ou Paul Giamatti.

tagsTags: , , , ,



Scream 4

user2501     tagsCinéma Critiques      comments15 comments

Scream est la série qui a relancé le slasher, et plus largement le film d’horreur, auprès du grand public dans le milieu des années 90, à une période où il était vraiment déclinant. La conscience du genre dont faisait preuve le premier film était sa principale singularité, mais pas sa seule qualité. Quinze ans après, le film fonctionne toujours, son ironie constante mêlée à un réel amour du genre est un cocktail malin et détonant qui n’a pas pris une ride. Les suites, par définition (intra diégétique ^^), se sont révélées d’un intérêt décroissant, la provisoire trilogie finissant même avec un piètre épisode par se prendre les pieds dans le tapis de la mise en abyme. Un Scream 4 onze ans après apparaît comme un revival incongru, mais le vampire hollywoodien n’est pas à une absurdité près pour se garantir de l’argent facile. Malgré tout, toute l’équipe de survivants est de retour. Les 3 acteurs principaux qui n’ont pas vraiment brillé ailleurs depuis (du moins sur grand écran), le scénariste Kevin Williamson (mais viré en cours d’écriture comme à la belle époque !), et même ce vieux briscard de Wes Craven, producteur cynique en vogue de remakes mais réalisateur déchu depuis des années. Depuis sa fameuse saga en fait. Y aurait-il davantage d’enjeux que prévu ? […]

tagsTags: , , ,



Paul

user2501     tagsCinéma Critiques      comments7 comments

Paul, curieux titre pour une comédie de science-fiction écrite et interprétée par les auteurs de Shaun of the dead et Hot Fuzz. Paul, c’est le patronyme d’un extraterrestre correspondant au descriptif le plus communément admis du « p’tit gris » de Roswell. Normal puisque toutes les infos connues sur les ET (jusqu’aux ingrédients des plus grands films de SF, excellent gag) viennent de cet alien échoué en 1947 dans la fameuse zone 51. Quand dans sa fuite il croise le chemin de deux geeks rosbeefs débarqués du Comic Con, c’est le début d’une course poursuite blindée de gags référencés […]

tagsTags: , , , , , , , , , ,



Scott Pilgrim vs the World

user2501     tagsCinéma Critiques      comments7 comments

Un comics à succès, un jeu vidéo façon beat’em all old school, et maintenant un film au cinéma, Scott Pilgrim versus the World est un phénomène. Ou pas. Pas pour tous en tous cas. L’Universal en aura décidé autrement avec la distribution sacrifiée d’un film auquel ils n’auront jamais cru. Pourtant, loin d’être uniquement réservé à une niche geek (même si tout de même… un rêve de geek), le troisième film d’Edgar Wright (les poilants Shaun of the dead et Hot Fuzz, donc pas un débutant) embrasse tout un éventail de genres en détournant habilement le teen movie. Sans toutefois lui manquer de respect. Au contraire, Scott Pilgrim est peut-être le film qui cerne le mieux l’air du temps. Du teenager actuel au trentenaire, tous les « ados », véritables, attardés ou assimilés, peuvent s’y retrouver […]

tagsTags: , , , , , , , , , , , , ,



La Neuvième configuration

user2501     tagsCinéma Critiques      comments9 comments

La Neuvième configuration est un film peu connu, mais culte dans les pays anglo-saxons, un vrai film maudit (sa fabrication et sa sortie furent chaotiques, il en existerait 18 versions !). Le scénariste de l’Exorciste, William Peter Blatty, adapte ici son propre roman Twinkle Twinkle Killer Kane […]

tagsTags: , , , , , , , , ,



Bienvenue chez les Ch’tis

userteub     tagsCinéma Critiques      comments6 comments

Plus de 20 millions de spectateurs en salles, plus de 14 millions de téléspectateurs devant leur petit écran lors de sa diffusion télévisuelle. Le milieu de l’audiovisuel argumente souvent que des spectacles de qualité ne trouvent pas le succès qu’ils méritent. Le film de Dany Boon ne fait, bien évidemment, pas partie de cette catégorie tant la justice populaire a rendu un verdict immuable dont je vais me faire le Procureur Général.

tagsTags: , , , ,



Les beaux gosses

userteub     tagsCinéma Critiques      comments4 comments

Enfin ! Il aura fallu la sortie sur les écrans de ces beaux gosses, premier film de Riad Sattouf pour voir un vrai teen movie à la française. Le récent Simon Werner a disparu proposait, avec une certaine réussite, une couleur plutôt sombre dans le genre. Le film de Riad Sattouf s’ouvre, quant à lui, ouvertement sur la pente comique.

tagsTags: , , ,



Astérix aux Jeux Olympiques

userteub     tagsCinéma Critiques      comments6 comments

Il est vrai qu’adapter cinématographiquement la saga des Astérix était une bonne idée. La célèbre bande dessinée se prête fort bien au langage du cinéma autant dans ses cadres, ses dialogues, ses récits, ses décors que ses références. Il faut bien noter que chaque album traverse le monde, propose de nombreuses scènes collectives ou plus intimes, joue énormément sur l’action et provoque pas loin d’une franche rigolade à chaque bulle. Il faut également noter que Goscinny et Uderzo apparaissaient comme des grands fans de Septième Art. En un mot, tout était réuni pour réaliser de grands films populaires. Après un premier épisode globalement loupé et un deuxième estampillé Canal +, plus drôle et finalement assez réussi, voici le troisième volet qui se propose à nos yeux.

tagsTags: , , , , ,



Idiocracy

userderf     tagsCinéma Critiques      comments10 comments

Quand Mike Judge, créateur des plus tarés des metalleux au monde Beavis et Butt-Head, réalise un film qui s’appelle Idiocracy, on peut s’attendre à quelque chose de bien débile…mais n’y aurait-il pas un petit quelque chose en plus ? …

tagsTags: , , , ,



Le ciel est à nous

userderf     tagsCinéma Critiques      comments5 comments

Oui alors j’en entends déjà dans le fond se dire « oh la la mais ce film on l’a déjà oublié (ou on le connaît même pas) et de toute façon c’est du sous Tarantino » etc. etc. C’est vrai qu’avec ce premier film réalisé en 1997, Graham Guit, passé depuis à un cinéma plus « auteurisant » surfait abondamment sur la déferlante Pulp Fiction comme beaucoup de metteurs en scène de cette époque (salut à toi Guy Ritchie…) et pourtant le résultat s’avérait très frais et agréable. …

tagsTags: , , , , ,