Star Wars – Les Derniers Jedi

user2501     tagsCinéma Critiques      comments24 comments

Votre mission, si vous l’acceptez, sera de prendre le relais d’une nouvelle trilogie fondée sur la nostalgie et le fan service, en tentant de créer du neuf dans un univers cadenassé, dont les développements ont déjà été maintes fois imaginés, digérés et recrachés par des millions de fans. Bonne chance, Mr Johnson !

The Last Jedi prend donc la suite d’un film maintes fois critiqué pour son classicisme et sa servilité vis-à-vis de la trilogie originale. Cependant, JJ n’étant pas un manchot pour ressusciter de la franchise, le terreau des nouveaux personnages demeure plutôt solide, limité dans son approche respectueuse, mais aussi bien vu dans sa dimension métatextuelle (le méchant fan pas à la hauteur de son idole). Rian Johnson, dont la filmo méconnue est plus conséquente que ce que l’on croit (trois films solides et cohérents, des épisodes de séries remarqués), se lance ainsi dans l’arène Star Wars avec un lourd fardeau sur les épaules. Ne pas répéter l’erreur d’un fan service stigmatisé, tout en ne prenant pas de risques inconsidérés, bien encadré par l’Empire Mickey, qui n’aime rien de moins que laisser un rebelle lui échapper…

tagsTags: , , , ,



Mother!

user2501     tagsCinéma Critiques      commentsno comments

Plus encore que chez Roman Polanski, Darren Aronofsky va cette fois piocher avec ses grosses paluches du côté de chez Lars Von Trier. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Mother! est bien l’enfant monstrueux du Dogme 95 : photo granuleuse, caméra portée, pas de musique, et du trublion danois : avec son héroïne au cœur d’or un peu bêbête, et surtout constamment martyrisée […]

tagsTags: ,



Blade Runner 2049

user2501     tagsCinéma Critiques      comments4 comments

Par où commencer… Déjà, on peut comprendre l’accueil dithyrambique de la presse US. Blade Runner 2049 est un anti blockbuster, une œuvre grave et arty. Lente, sans action ou presque, elle cherche l’épate visuelle à chaque instant. Donc, par contraste, le spectateur peut se faire facilement « avoir » par le côté imposant du film. A cet aspect se rajoutent les innombrables références au premier, plus au moins en filigrane, qui parfois sont assez malignes, voire touchantes (les extraits audio notamment, sobre, efficace). Et parfois, moins […]

tagsTags: , , , ,