Voyage vers Agartha

userfeilong74     tagsAnimation      comments6 comments

Quatre années après l’envoutant, le contemplatif, l’expérimental et sublime « 5 centimètres par seconde », Makoto Shinkai signe un nouveau long métrage en 2011, avec Voyage vers Agartha. Découvert récemment, ce long métrage qui ne cache pas ses nombreuses références au Studio Ghibli (Château dans le Ciel notamment), sans pour autant perdre toute sa personnalité.

tagsTags: , , ,



Elena

userteub     tagsCinéma Critiques      commentsno comments

Le Retour avait impressionné en 2003 avec sa flopée de critiques élogieuses et son Lion d’Or à la Mostra de Venise 2003. Que faire après un tel succès journalistique et une célébration du monde artistique ? C’est la question qu’a dû se poser le réalisateur russe Andrei Zviaguintsev. En 2008, il avait tenté avec Le Bannissement de retrouver les dithyrambes mais sans grand enthousiasme. Elena se veut être une volonté de retrouver le succès.

tagsTags: , , ,



Haywire

user2501     tagsCinéma Critiques      comments8 comments

Steven Soderbergh est devenu le Woody Allen du ciné indé branché. Véritable stakhanoviste, qui peut tout se permettre, éclectique sur ses sujets et verni sur les castings les plus prestigieux, il tourne comme il respire mais souvent pour un résultat bancal, pas fini. Clairement talentueux, mais n’ayant pourtant jamais signé un véritable classique (qui ose encore revoir Traffic ou Sexe mensonge et vidéo ? des films ayant terriblement vieilli), il est la contradiction incarnée, annonçant sa retraite mais tournant 2 films par an, passant de Ocean’s Eleven a des films quasi expérimentaux. Inconstant, volubile, ce petit surdoué très conscient de ses facilités semble surfer sur toutes ses lubies de manière désinvolte, enchainant les plus improbables projets. […]

tagsTags: , , , , , , , ,



Xenoblade Chronicles

userderf     tagsJeux Vidéo      comments22 comments

En 1998 sortait au Japon puis aux Etats-Unis un des RPG japonais les plus estimés de l’histoire, Xenogears. Son créateur, Tetsuya Takahashi, proposait alors un jeu au scénario très riche et complexe sur lequel je me suis déjà un peu penché ici, une œuvre monumentale à l’ambition quelque peu gâchée par des facteurs « économiques »…

tagsTags: , ,



La Taupe

userteub     tagsCinéma Critiques      comments1 comment

En 2008, Tomas Alfredson avait impressionné avec Morse, sans doute le meilleur film de vampires depuis vingt ans. Un film pudique, intelligent et consciencieux qui mettait en avant un réalisateur auparavant cantonné à des productions TV ou locales. C’est peu dire que l’on attendait avec impatience sa prochaine livraison tant il aurait été décevant de ne pas retourner dans l’univers du réalisateur suédois. La Taupe arrive donc à point nommé avec sa revue de presse impressionnante, son casting quatre étoiles et son matériau solide.

tagsTags: , , , , ,



Detachment

userteub     tagsCinéma Critiques      comments7 comments

Tony Kaye suit une trajectoire inhabituelle. En 1999, American History X avait surpris tout le monde par la dignité de son message et la puissance de son interprétation. Le film avait raflé quelques récompenses marquantes (nomination à l’Oscar du meilleur acteur pour Edward Norton, prix de l’Education Nationale). On aurait pu s’attendre par la suite à ce que le cinéaste multiplie les projets de grande ampleur, vampirise les festivals et truste les écrans. Ce ne fut pas le cas. Tony Kaye a préféré s’attacher à de petits projets tellement confidentiels qu’ils ne sont même pas arrivés en France (Penitentiary, Lobby Lobster, Lake Of Fire, Snowblind). 13 ans plus tard, en voici enfin un, hélas sortant dans le circuit confidentiel : Detachment, avec une star, Adrian Brody, et un sujet, l’enseignement.

tagsTags: , , , ,



The Descendants

userteub     tagsCinéma Critiques      comments2 comments

Alexander Payne est une des figures de proue du cinéma indépendant américain. Succès critique, succès publique, succès institutionnel (Mr Schmidt en compétition au Festival de Cannes 2002, Golden Globes et Oscars en 2005 pour Sideways), il est un wonder boy made in Sundance. Après un Sideways savoureux et qui avait le mérite de donner envie de faire la route des vins, le spectateur était en droit d’attendre The Descendants avec envie. Surtout, George Clooney est susceptible de trouver l’un de ses meilleurs rôles quand on voit ce que le réalisateur a su faire avec Jack Nicholson ou Paul Giamatti.

tagsTags: , , , ,



Living In The Material World

userteub     tagsCinéma Critiques      comments1 comment

Martin Scorsese est, depuis toujours, un grand amateur de musique. Les bandes originales de ses métrages en attestent amplement et sa filmographie même en est une preuve supplémentaire. La série documentaire sur le blues qu’il a initié, son concert filmé des Rolling Stones (Shine A Light), No Directions Home sur Bob Dylan voire Woodstock (monteur et premier assistant réalisateur) sont autant de plongées au cœur d’une musique populaire où la six cordes pose ses lettres de noblesse. Surtout, le spectateur se retrouve, à chaque fois, au firmament de la culture anglo-saxonne. A ce titre, ne manquait-il pas une autre légende à ce prestigieux panorama ? Bien sûr. Les Beatles, pardi. C’est désormais chose faite avec ce Living In A Material World où George Harrison, le guitariste mythique des Fab Four, est le sujet.

tagsTags: , , , ,



A Dangerous Method

userteub     tagsCinéma Critiques      comments14 comments

Certains diront que David Cronenberg, le vrai, le seul, l’unique, est mort et enterré. Et même si le public et la critique avaient célébré A History Of Violence, ce métrage paraissait davantage un chant du cygne qu’un renouvellement en profondeur. Que faut-il attendre, alors, de cette Dangerous Method, dont les premières images se laissaient aller aux limites de l’ennui ? Et qui, il faut bien le dire, excitait la fibre d’un spectateur poli et respectueux à défaut d’être dorénavant transcendé par les nouveaux projets du cinéaste canadien.

tagsTags: , , , , , ,



Take Shelter

userteub     tagsCinéma Critiques      comments2 comments

Jeff Nichols avait fait belle impression avec Shotgun Stories où Michael Shannon se posait comme un acteur définitivement à suivre dans le paysage cinématographique américain. Il était donc légitime d’attendre avec impatience son nouveau projet. Une solide réputation acquise au Festival de Cannes 2011, une équipe de comédiens qui va faire le bonheur, c’est sûr, d’une tripotée de cinéastes (Michael Shannon, toujours lui, et Jessica Chastain, recommandée au jeune réalisateur par Terrence Malick himself à la suite de The Tree Of Life, qui va devenir, sans forcer, une très grande actrice hollywoodienne) sont des perspectives alléchantes pour le spectateur.

tagsTags: , , , , , ,



Hugo Cabret

user2501     tagsCinéma Critiques      comments10 comments

Martin Scorsese reste un des plus grands cinéastes en activité, et l’un des plus importants n’ayant jamais existé. Quoiqu’il arrive désormais, même si sa passion le pousse encore et toujours à réaliser et avancer, on peut légitimement penser que ses meilleurs films, ses œuvres maîtresses, sont sans doute derrière lui. Cela sonne un peu fan de la première heure résigné, néanmoins force est d’admettre que la carrière du volubile italo-américain a pris un tour plus mainstream après Casino, son dernier chef-d’œuvre pour beaucoup d’entre nous. Pourtant il ne s’est jamais trahi, n’a pas changé radicalement de fusil d’épaule comme le père Burton, et n’a pas non plus produit depuis un seul mauvais film. C’est seulement un goût de trop peu, une comparaison trop systématique avec ses sommets, qui nous laissent à chaque fois un tantinet sur la réserve […]

tagsTags: , , ,



Rentrée séries TV US 2011

user2501     tagsDossier, Série TV      comments68 comments

Depuis maintenant une bonne dizaine d’années la télévision américaine vit un âge d’or incontestable. Profitant de la notable baisse qualitative du cinéma hollywoodien, et de budgets plus élevés, le petit écran est devenu le refuge narratif de scénaristes inspirés. Les créateurs de séries sont désormais les nouveaux moguls, Marc Cherry, Vince Gilligan, Shawn Ryan, Davis Simon, Ronald D Moore, ils ont les coudées franches pour s’exprimer sur la longueur, dans un confort que le 7ème Art obsédé par une rentabilité toujours plus poussée ne peut plus offrir. Il n’empêche, malgré l’extrême liberté octroyée par les chaînes du câble, de la vétérante HBO à ses petites sœurs AMC, Showtime, ou Starz, qui ont parfois poussé les grandes chaînes nationales à s’ouvrir à plus de risques, le règne de l’audience est toujours le facteur premier […]

tagsTags: , , ,



Shame

user2501     tagsCinéma Critiques      comments2 comments

Steve McQueen le réalisateur s’était fait un nom dès son premier long, Hunger, récompensé à Cannes par la Caméra d’or. Film coup de poing autant sur le fond que dans une forme brute et sensitive, parcourue de scènes dispositifs comme autant d’échos aux revendications et au martyr de son héros Bobby Sands, leader d’une grève de la fin dans une Irlande déchirée. Le déchirement intérieur est le thème parcourant aussi Shame, où l’on retrouve son acteur alter ego, Michael Fassbender. Hunger fût un premier film remarquable, mais pêchait peut-être justement par des parti-pris si tranchés qu’ils sonnaient parfois comme des gimmicks un peu forcés. Un deuxième film est souvent l’occasion de polir les défauts du premier essai, et Shame réussit avec brio cette transformation formelle. Il est alors vraiment paradoxal et décevant de constater à quel point le récit d’un film qui ne parle que de ça manque à ce point de corps […]

tagsTags: , , ,



L’Ordre et la morale

userteub     tagsCinéma Critiques      commentsno comments

Après les purges françaises récemment sortis sur les écrans, on ne donnait guère de chances à un nouveau film français malgré la renommé de son réalisateur. Polisse, La Guerre est déclarée, Intouchables, pour ne citer qu’elles, étaient des productions qui se voudraient à la fois iconoclastes et populaires. Tout faux, elles ne se ressemblent en rien à ce que l’on attend du cinéma. Heureusement, Mathieu Kassovitz est arrivé et a prouvé à toute l’industrie nationale qu’en avoir dans la culotte ne tient pas de l’opportunisme déguisé en bonne conscience sociétale mais bel et bien d’une rage honnête, viscérale et revendicative. Il est bon également de le retrouver sur un projet qu’il maîtrise totalement après les désastres que sont Gothika et Babylon AD (voire Les Rivières Pourpres ?).

tagsTags: , , ,



The Woman

userderf     tagsCinéma Critiques      comments10 comments

En seulement trois réalisations, Lucky Mckee est devenu le cinéaste attitré des freaks d’aujourd’hui. Son premier essai, transformé avec talent, était le sombre May, sorti en 2004, et qui faisait éclore son égérie, Angela Bettis, parfaite en oubliée du monde aux penchants frankensteiniens. Mais le cinéma de Mckee n’est pas le plus accessible au monde , et même si sa reconnaissance critique est plutôt unanime, la mise en projet de ses films n’allait pas être des plus simples…

tagsTags: , ,