L’attaque des titans (Shingeki no Kyojin)

attaquetitan1

Cette série d’animation japonaise est sans aucun doute la meilleure que j’ai vu depuis quelques années (hors OAV et encore). C’est l’adaptation du Shonen manga d’Hajime Isayama. A la production, on retrouve le studio de qualité Production I.G, et le studio Wite Studio pour la réalisation.

L’histoire se situe à une époque médiévale fantastique, où l’humanité est reclus derrière trois grandes murailles Maria, Rose et Sina. Elles ont pour but de protéger les hommes contre leurs anciens prédateurs, les titans. Alors que la population atteint le million d’habitants, que l’on a pas vu de titans depuis plus de cent ans, l’histoire commence par une nouvelle attaque, amorcée par un nouveau genre de titan, le perce muraille, qui réussit à percer le premier mûr Maria. On suit alors deux jeunes héros, Eren et sa sœur adoptive Mikasa. Ils vont vite devoir oublier leur enfance paisible…

titan2

L’histoire commence comme (par) un choque. Titanesque. Le rythme ne ralentira plus. Ce qui marque le plus dans cette œuvre est sans aucun doute la métaphore sur la société japonaise, historiquement repliée sur elle même, menacée ici par des titans à forte ressemblance avec des Gaijins. Le monde se veut aussi fortement nationaliste, militaire. La notion de sacrifice est présente, comme souvent avec les japonais, au sens militaire, avec toutes ces troupes d’élites aux différents devoirs : Protéger les remparts, protéger la noblesse repliée dans le cœur du mûr Sina, et enfin l’élite, les explorateurs, ceux amenés à défier à l’extérieur des mûrs, les titans. Sacrifice de la population également, quand suite à la destruction du premier rempart, on demande à 20 % de la population d’aller en guerre pour soit disant reconquérir un territoire perdu, mais plutôt pour préserver les stocks de nourriture. Le constat est toujours d’une rigueur implacable. Un calcul simple, une décision au plus au lieu, une soumission systématique.

Au delà de la métaphore sur la société (mondiale ? avec tous ces vents nationalistes ?) contemporaine, on peut également se poser la question du film de propagande…Comme cela a été accueillit en Chine notamment. C’est sans doute à mon sens, un des premiers shonen TRES japonais à trouver autant d’écho mondialement.

L’attaque des titans ne se résume évident pas à cela, l’histoire évolue et se complexifie également, apportant plus de questions que de réponse. L’œuvre s’inspire de références variées pour tout connaisseur d’animation japonaise. On pense à Akira notamment, jamais vu un tel hommage. Mais aussi de la mythologie nordique (Midgard ne vous rappelle rien?). On peut également penser à Kratos (non non je fais pas ma pub). On peut saluer aussi le travail en style « art book » qui vient décrire chaque détail de l’univers pendant les fameuses pause pub des séries TV.

attaquetitan3

On peut saluer l’animation des combats également, leur brutalité, le système de combat « tridimensionnelle », la mise en scène est à la hauteur des propos. La narration, également à qui l’on doit une certaine force. Et le scénario captivant, au point d’en oublier que l’on va devoir attendre deux ans pour une deuxième saison. On est clairement plus dans le monde de Naruto…

tags

7 Commentaires

rssCommentaires flux RSS transmitTrackBack Identifier URI


En cadeau, le premier opening qui décoiffe pour se faire une meilleur idée.
Ça débarque en France, à la rentrée sur France 4, diffusé à 23h00, comme annoncé au festival d’Annecy cette année.

Comment by feilong74 on 23 juillet 2014 10:36


C’est clairement en vogue au Japon. Pas mal de produits dérivés et de pubs un peu partout à Tokyo. J’avais même craqué sur un gashapon (les figurines dans les distributeurs), pour le fun, juste parce que c’était terriblement gore (pas que pour les gosses, donc, ces distributeurs de « jouets » ^^).

J’ai vu le pilote en rentrant, forcément. C’est bien fait. Mais j’ai eu du mal avec le côté shonen super dramatique. En fait j’ai pas du tout accroché aux personnages, et la scène trauma m’a paru trop appuyée (ça hurle/chiale trop fort pour moi, j’ai dû vieillir).

Comment by 2501 on 24 juillet 2014 11:40


titanjouet

J’aime les jouets nippons. ^^
(j’ai choppé celui en haut à gauche; comme t’as l’air fan, j’te le revends feilong !)

Comment by 2501 on 25 juillet 2014 8:43


Joli. Mais non très peu pour moi, trop gore pour mes petits ^^
Dommage que t’as pas coupé le son pendant la fameuse scène…. Même la pluie de sang t’as pas aimé ? ^^
Franchement c’est vraiment bien, l’œuvre sort vraiment de l’ordinaire.

Si tu n’arrives vraiment plus avec les Shonen, tu as commencé la deuxième saison de Mushishi ?

Comment by feilong74 on 25 juillet 2014 9:00


Figure-toi qu’apprenant qu’il y avait une deuxième saison (7 ans après la première !), je suis allé piocher dans mon stock et me suis aperçu que j’avais pas vu les 3 ou 4 derniers épisodes. Donc ouais je suis relancé, et effectivement, ce trip poético-fantastico-contemplatif passe beaucoup mieux pour moi.
J’ai aussi les deux dernières séries de Watanabe en stock. Même si ça n’a pas l’air d’être tout à fait du niveau de Cowboy Bebop ou Samuraï Champloo, il faut que je m’y colle.

Comment by 2501 on 25 juillet 2014 13:17


NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN PAS TOUCHE !!!!!!!!
Putain mais c’est quoi ça ? En surfant sur un site de jeu video, j’ai pleuré quand je suis tombé sur le remake en film live, puis j’ai perdu la vue quand j’ai vu l’actrice et me suis quasiment suicidé quand j’ai vu le réal :
http://www.imdb.com/title/tt1219827/

Comment by feilong74 on 6 janvier 2015 17:03


Il va falloir apprendre à ignorer ce genre de chose. Pour notre santé mentale.
Le problème c’est qu’avec l’actrice la plus bankable du moment va falloir vivre dans une grotte au fin fond du Tibet pour en faire abstraction…

Comment by 2501 on 6 janvier 2015 18:33

addLaisser un commentaire