Young Detective Dee : Rise of the Sea Dragon

DDEE4-poster

Detective Dee ayant cartonné en Chine, Tsui Hark remet une couche. Habitué des sagas de qualité au long cours (Il Etait une fois en Chine, Le Syndicat du crime), il n’y a pas à s’inquiéter de ce prequel. Le résultat vient confirmer la maîtrise d’un cinéaste en confiance. Tout n’est pas encore parfait, mais Tsui a retrouvé de son insolence, niveau scénario comme dans sa mise en scène, il ose revenir à des trucs complètement foufous.

Ce second Detective Dee propose enfin un vrai mélange entre la superproduction chinoise moderne, classe mais un peu lisse, et l’inspiration tarée de notre hongkongais favori.

Etoffes, couleurs, décors, maquillages, on se croirait quelques instants de retour dans Green Snake. Le temps d’une poignée de ralentis lyriques dont il a le secret. Et d’une intrigue amoureuse très « Créature du lac noir ». Néanmoins, Angelababy (ça c’est du pseudo), la chanteuse-modèle-actrice du moment, n’est point Maggie Cheung (qui a pris discrètement sa retraite, au fait, snif). Et le personnage n’est finalement pas au cœur du film.

Young Detective Dee : Rise of the sea dragon, ça c’est du titre qui annonce et assume le côté serial ! (ce sera bien sûr Detective Dee 2 chez nous, même si c’est un prequel…) YDD ROTSD donc, reste un gros trip d’aventures, qui part en sucette pour notre plus grand plaisir dans une seconde partie semblant faire la nique à Hollywood, avec malice, et virtuosité bien sûr. Si les effets spéciaux seront toujours sont moins fins que chez la concurrence yankee (mais ils font le boulot, y’a du progrès), les idées et le panache répondent présents, et ça change tout. A ce titre on notera une scène de voltige à flanc de falaise (sans ninjas de pacotille à la GI Joe), et surtout le climax final qui met sa misère à la saga Pirates des Caraïbes.

DDEE4

Le style des années 90 ne reviendra pas tout à fait (ah ses plans sans cesse en mouvement, marque de fabrique du cinéaste); Tsui pose sa caméra plus d’une fois en plan fixe. Le montage apporte toujours ce rythme insensé, et cette énergie relayée par la dextérité d’acteurs pour lesquels rien ne semble impossible. La gravité (dans tous les sens du terme) n’a une fois encore pas sa place ici.

Young Detective Dee : Rise of the Sea Dragon offre son lot orgiaque de virevoltages impossibles, d’armes blanches croquignolettes et de bestioles en tous genres (et de toutes tailles). Le récit ne s’embarrasse plus de trop longs dialogues à la cour de l’Impératrice (péché mignon habituel de ces grosses prods chinoises, à fort potentiel soporifique pour des occidentaux peu portés sur la célébration de la grandeur du pays). Les deux heures enchainant les péripéties passent à une vitesse folle. Et le générique final prouve qu’ils ne manqueront pas d’idées pour les suites !

DDEE1

On regrettera juste une interprète féminine mignonne mais limitée, et un jeune détective Dee un peu falot. Vraiment des broutilles, tant Tsui Hark semble à nouveau s’amuser comme en 90. Ou presque. Comme si, avec la confiance des financiers chinois après 2 énormes succès, il pouvait enfin laisser sa vraie nature émerger dans des œuvres friquées. Une liberté qu’il aura mis du temps à regagner, lui le Spielberg du Hong-Kong pré-rétrocession. Pourvu que ça dure.

2501

Rating: ★★★★★★★★½☆ 

 

DDEE5

Vieux coquin…

tags

11 Commentaires

rssCommentaires flux RSS transmitTrackBack Identifier URI


et pas de sortie française je suppose….

putain sinon les gars j’ai vu Noé….CA-TA-STROPHE !!! il est possible que j’écrive une bafouille parce que là ya matière

Comment by derf on 27 avril 2014 22:47


mal regardé l’affiche, DTV ?

Comment by derf on 27 avril 2014 22:49


T’as encore mal regardé l’affiche, qui l’annonce en 3D. Donc en salles. :) 6 août en France.

Héhé, je m’étonnais aussi de l’absence de retour sur « le dernier Aronofsky ». Il me semble que Black Swan avait eu droit à 2 articles ici et The Fountain carrément à 3 ! Bon alors il fait plus débat le Darren ? Surtout avec un de ses films les plus… hum… controversés ? (du moins sur son sujet ^^)

J’avais pas envie de le voir ce Noé. C’est vraiment parce qu’il y avait rien d’autre ce mois-ci, sinon je pense que j’aurai fait l’impasse. Et finalement, ben j’ai pas passé un trop mauvais moment ! C’est bien moins raté qu’un The Fountain. Alors oui sur le papier y’a pas photo, je prends The Fountain et jette Noé aux chiottes sans me retourner. Mais au final…

Vas-y balance un article incendiaire qu’on en discute ! :P

Comment by 2501 on 27 avril 2014 23:26


Tu l’as déjà vu en version chinoise ? Quel intérêt pour le coup ?
Moi j’ai loupé le Wes Anderson et Her que je voulais voir. Je vais faire comme d’habitude, attendre la séance de rattrapage.

Sinon Derf, t’es aller à Montsapey au fait le week de paques ?
Et quand tu veux de nous partager de nouveau ta plume légendaire…

Comment by feilong74 on 28 avril 2014 11:26


Quel intérêt c’est-à-dire ? De l’avoir vu alors qu’il sort en salles ? Ben tout simplement parce qu’ils l’ont annoncé tardivement en sortie française. Et parce que son dernier (Dragon Gate) n’était tout simplement pas sorti. Vu l’année dernière en fait.

T’as effectivement loupé les deux meilleurs films de ce début d’année (avec le Miyazaki). Pas trouvé le temps pour écrire dessus…

Comment by 2501 on 28 avril 2014 12:10


Her c’est enorme, moi ça m’a bien destabilisé

et only lovers, Ida, nebraska m’ont bien fait kéblo aussi

scandale ! j’ai rien ecrit du tout dessus ! je sais je sais…

Comment by derf on 28 avril 2014 12:18


J’ai Ida, pas encore vu, le Jarmusch a tellement fait une programmation éclair que j’aurai presque une excuse ^^
Nebraska je note, on verra pour plus tard…

Et sinon, Montsapey ??

Comment by feilong74 on 28 avril 2014 14:12


Nebraska ce sera sans moi. Vu comme j’avais détesté The Descendants…
Ida ça avait l’air joliment photographié, mais le trailer sentait l’austérité typique du film d’auteur de l’Est. Mais j’me trompe sans doute…

Sinon Wolf’s Creek 2 ça envoie bien comme il faut, entre The Hitcher et Duel. Bien sûr pas en salles…

Comment by 2501 on 28 avril 2014 14:50


Pour ma part, j’ai commencé ce petit bijou :
http://www.animeka.com/animes/detail/shingeki_no_kyojin.html

Comment by feilong74 on 28 avril 2014 16:05


Y’en avait partout de l’Attaque des titans au Japon. C’est le gros carton du moment là-bas. J’ai même ramené une figurine bien gore. ^^
J’ai tenté le pilote en rentrant, et… c’est comme les JRPG, je peux plus. :P
Ça avait l’air pas mal hein, bien fait et tout. Mais maintenant j’ai du mal avec les grands sentiments nippons de ce genre de shonen.

Par contre je vais me relancer dans Mushishi qui bénéficie d’une saison 2 plusieurs années après la première.

Et en parlant de japanime, pas grand-chose cette année à Annecy. A part la venue de Takahata en ouverture (ça va jouer des coudes !), et l’Ile de Giovanni en compét.

Et et… j’ai vu Short Peace, je reviendrai sans doute dessus dans un prochain article.

Comment by 2501 on 28 avril 2014 16:40


Moi c’est tout le contraire. J’ai délaissé le genre (JRPG, manga…) quelques temps et là je sais pas, j’ai terminé last exile 2, j’enchaine avec l’attaque des titans, fini FF7, terminé vagrant story, en cours de FF8 et franchement moi ça me plait toujours autant. C’est en grande partie pour cela que j’ai pris un Vita, pour la japoniaiserie absente sur 360. Je me suis même fait un compte US pour xenogear et suikoden !!! Après ça sera au tour de la PS2 avec FFX, persona 4…. ^^

J’ai vu le programme long du festival, pas vraiment transcendant.
Cette année, c’est RTT sinon rien.

C’est le fait d’être aller sur place au japon peut être ? ^^

Comment by feilong74 on 28 avril 2014 17:17

addLaisser un commentaire