Xam’d : lost memories

Voilà un certain temps que je ne m’étais pas lancé dans une série d’animation Japonaise (depuis Serei no Moribito en fait). Produit par le prestigieux Studio Bones pour Sony , cette série à la particularité d’avoir été diffusée au Japon sur le Playstation Network en 2008 avant d’avoir eu le droit à une diffusion TV au Japon plus classique en 2009.
Bounen no Zamned (titre japonais) est une série de science-fiction qui allie les genres de guerre, drame, action et romance. Elle tire des références dans un grand nombre de productions japonaises (Nausicaa, Coboy Bebop, Akira, evangelion…) ce qui fait parfois sa force dans les grandes séquences épiques, visuellement irréprochables, mais aussi sa faiblesse dans un manque de rythme de l’ensemble et d’une fin bâclée qui n’apporte aucune cohérence à toutes les thématiques abordées. A trop vouloir se diversifier, la série accuse son manque de singularité et de personnalité.


Les personnages sont attachants, et l’univers sous fond de guerre, les entrainent chacun dans des choix souvent cruels. Chaque microcosme est plaisant (l’équipe rebelle du vaisseau postal, l’armée du sud, les villages mystiques du nord, l’île de Saitan…) mais mis ensemble on a du mal à croire que tout cela fait partis du même univers, pire encore, à aucun moment on nous apporte matière ni explications pour le croire…
Hormis tous ces désagréments, l’ensemble se suit avec un certain plaisir…troublant. Difficile de dire pourquoi j’ai suivi les 26 épisodes sans bronchés, que j’ai passé les deux derniers à pleurer comme une madeleine, bref, difficile de la vendre cette série. Mais l’histoire de certain personnage est si prenante, que la série est tout de même particulièrement riche en émotion forte. Certainement pas à voir pour le commun des mortels, cette œuvre reste une bonne alternative aux Série US. D’autres suivront certainement car le plaisir demeure.


Une réalisation impeccable, avec certain personnages menant à des situations d’une rare intensité, un background original, soigné mais parfois incohérent, voilà ce qui décrit à merveille Bônen No Xam’d.

Rating: ★★★★★★★☆☆☆ 

tags

13 Commentaires

rssCommentaires flux RSS transmitTrackBack Identifier URI

Pas de commentaire. Sois le premier

addLaisser un commentaire