Dragons

Dans le sillage de Pixars, les studios Dreamworks sont toujours un peu à la traine. Le fer de lance Shrek n’est pourtant pas le meilleur du studio et je lui préfère encore Kung fu Panda. Ils reviennent cette année avec ce Dragons qui arrive enfin à se rapprocher des maitres du genre, alliant un univers   de Vikings et donc, de Dragons. Les décors sont tout simplement sublimes et l’histoire fonctionne vraiment , du fil conducteur général au développement des personnages. Le fabuleux travaille sur l’ArtWorks aidant, notamment au niveau des différentes espèces de dragons,  nous voilà devant le  plus beau conte du studio. Ils arrivent enfin à ne plus se cacher derrière l’humour (même si bien présent), voir le fun habituel, pour enfin assumer une histoire « sérieuse » et prenante. Peut être, doit on cette réussite au tout nouveau studio Mad Hatter Entertainment qui signe ici de belle manière son premier long métrage d’animation 3D, à surveiller donc.

L’histoire conte l’apprentissage d’un  jeune viking qui depuis son enfance, vie dans l’ombre de son père, le chef et le plus grand guerrier du village où de génération en génération, on y apprend à combattre les dragons. En effet, un écosystème sans pitiez fait rage depuis des décennies, ou hommes et dragons essayent de survivre. Comme tous les autres enfants du village, il va devoir apprendre à combattre et de différencier les espèces de dragon. C’est surtout en étudiant l’un d’eux qu’il va changer l’histoire de tous son peuple…

Outre ce synopsis pédagogiquement pompeux, force est de constater que ça marche. Les différentes espèces de dragon aidant, elles reflètent tous les traits de caractère et personnalités  humaines  (du gros lourdaud, le maladroit, le sadique, le caïd…) ce qui aide pour les séquences humoristiques voir sentimentales,  et ont chacune un pouvoir dévastateur (cracheur de feu, eau bouillante, gaz toxique…) ce qui sert aussi  pour les grosses séquences d’action bien bourines. Cette diversité fait la force du film, son scéario et le fil conducteur également, enfin les personnages attachants…

A voir donc pour les a(ni)mateurs du genre.


Rating: ★★★★★★★☆☆☆ 

tagsTags: , , , ,

1 Commentaire

rssCommentaires flux RSS transmitTrackBack Identifier URI

Pas de commentaire. Sois le premier

addLaisser un commentaire